Pour faire un grand vin il faut traditionnellement distinguer quatre éléments. C’est d’abord le climat, ou plutôt les micro-climats, qu’il faut savoir reconnaître et apprécier, c’est ensuite le savoir-faire, la compétence du vigneron, ce sont enfin les cépages, c’est-à-dire le raisin, que le vigneron choisit, et enfin le terroir qui donne au vin toute sa spécificité.